Loading...

Alicia Noël – DESIGN (A.N.D)

Alicia Noël – DESIGN (A.N.D)
Une vingtaine de questions pour aller à la rencontre de l’univers artistique de Alicia Noël. Tropézienne dans l’âme, elle raconte son parcours jusqu’à nous… autour de ses belles créations :

Alicia Noël Design – AND ©

Quel est votre parcours en tant qu’étudiante en Art ? 

Originaire de la région parisienne, j’ai passé 4 ans à étudier les Arts appliqués au lycée “l’Initiative“, à Paris dans le 19e arrondissement après le collège. Ce lycée complet offrait une belle palette d’options tels que le dessin, la peinture, l’infographie, l’aérographe, l’histoire de l’Art, les arts plastiques, les lettres, la photographie en argentique avec les cours de développement en chambre noire. Très belles années.

Vous êtes spécialisée dans quel domaine ? Le graphisme (mon métier), l’illustration et la peinture.

Quelles sont vos créations principalement liée à Saint-Tropez ? Et autres…?

J’ai réalisé une série spéciale et propre à Saint-Tropez, entre tradition, nature et vies de stars. Le Saint-Torpes, l’œuvre “sacrée”.
C’est un tableau du buste fait de mortier, d’acryliques et de résine qui est actuellement exposé au sein de l’Hôtel de Ville de Saint-Tropez.
J’ai eu la chance d’être interviewée par Agnès Bouquet, du média Global TV Saint-Tropez, qui a été un soutien appréciable.
Lors de mes expositions au Lavoir Vasserot en mai 2015, j’ai vécu un vernissage privé exceptionnel en présence de Monsieur le Maire Jean-Pierre Tuveri accompagné de ses élus et du service communication de la ville.
Ensuite, j’ai réalisé Brigitte Bardot et le clocher dans le même travail de matière. J’ai aussi travaillé en illustrations digitales : BB, le clocher, ainsi que le village.
Et en 2019 une illustration d’une vue de la ville pour les Rencontres Internationales de la Mobilité Durable à Saint-Tropez (RIMD).
Affiche Saint-Tropez (RIMD 2019).Affiche Saint-Tropez (RIMD 2019).

Puis en 2020 les affiches des régates “Dames de Saint-Tropez” et du “Bailli de Suffren” (annulées suite au Covid) mais relancées pour 2021 si tout va bien.

Où les trouver ? 

Sur mon site web www.alicianoeldesign.fr et sur les réseaux sociaux #instagram alicianoel_design / etsy.fr / pinterest

Les illustrations sont imprimables à la carte sur plexi en plusieurs formats, et sont disponibles sur commande (portraits, voitures, etc).

Comment définissez-vous votre Art ? 

Mon art est la continuité de mes émotions, de mes ressentis, de ma sensibilité. L’Art naît d’un moment de vie, triste ou joyeux, lointain ou présent. C’est ce “petit” plus qui crée l’artiste ou encore cette « vivance » artistique.

Qu’est-ce qui vous a amené à St Tropez ? 

J’ai quitté la vie parisienne, après y avoir fais mon expérience et appris l’excellence dans de grandes sociétés telles que le FIGARO et PUBLICIS, pour vivre près de la mer, une source de paix dont j’avais besoin.

Cela fait 8 ans que j’y réside. J’exerce en tant que graphiste salariée depuis 2013, après avoir été freelance quand la conjoncture était plus favorable.

Que symbolise l’univers de Saint-Tropez pour vous ? 

Saint-Tropez, c’est une ville contrastée faite de pleins et de déliés, de calme et de folie, de chaud et de froid, de tradition et d’artificiel. Je n’ai jamais vu cette ville comme la ville des stars, du luxe et d’un monde inaccessible.

Je suis quelqu’un qui voit les choses, les gens, les lieux, à hauteur égale et sans jugement particulier. Je perçois la richesse de l’instant T. C’est un petit bout de paradis caché qui abrite encore des trésors…

Dans quoi vous épanouissez-vous le plus aujourd’hui ?

J’aime mon métier de graphiste, cette source inépuisable de création, qui complète le dessin, la peinture. L’art est un don qu’il faut nourrir de sa passion et de ses envies. C’est thérapeutique et inné.

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de créer la toute première fois ? Racontez-nous vos 1ères rencontres vers l’art.

J’aimais dessiner. Après le lycée, je ressentais le besoin d’exprimer quelque chose de moi.

Je n’ai pas trouvé tout de suite. Je suis passée par des expérimentations variées ; Je récupérais par exemple des chutes pour fabriquer à la main car je n’avais pas de machine. De ces récupérations sont nées des trousses en patchwork doublées, des créations en couture avec du cuir, en passant par les blousons pour bébé et une veste pour moi, diverses babioles…

En 2009, j’ai testé la peinture, à l’huile…  une catastrophe ! (rires) Puis j’ai découvert l’acrylique et là … ce fut une véritable révélation. Je me suis laissée happée par le travail de la matière.

J’ai longtemps cherché, j’ai expérimenté…sans trop savoir quelle direction prendrait mon cheminement initial. Jusqu’au jour ou j’ai peint de l’abstrait avec ma collection “Smoothies” que j’adore !

L’explosion de couleurs irisée-orange-rose-turquoise et le travail d’association des matières avec la poudre d’or, la résine ont fait toute la différence. J’ai ressenti un déclic émotionnel. A ce moment précis, j’ai compris que je commençais à libérer mes émotions et à trouver mon style, mon identité.

Qu’est-ce qui vous a sauvé du confinement ? (lecture, cinema, activité + recommandation artistique, référence d’un livre par exemple ou autre)

Sauvé est un grand mot (rires) j’ai justement eu plus de temps pour dessiner et avoir un plus grand choix d’illustrations en vitrine. Je ne souffre absolument pas de la solitude et du confinement, je pense qu’ il faut être bien avec soi-même et se contenter d’un minimum dans la vie pour vivre plus facilement ce genre de situation.

 

Propos recueillis par Alissia Kaitz.

My Little Saint-Tropez

French & Riviera Life Style

error: Content is protected !!
%d bloggers like this: