Loading...

OENOLOGIE : Et Les Femmes Dans Tout ça ?

OENOLOGIE : Et les femmes dans tout ça ?

 

Quoi de plus énervant et de plus cliché que de laisser l’homme choisir le vin au restaurant et de voir le serveur le lui faire goûter à lui seul ? Et pourtant les choses changent : Exit les “cosmopolitans”, les “mojitos” et autres cocktails from ‘Sex in the City’. De plus en plus de femmes craquent pour une bonne bouteille et les métiers du vin commencent à se féminiser. Alors qu’en 1988 on comptait seulement 13,5% de vigneronnes, aujourd’hui 27% des chefs d’exploitations viticoles sont des femmes.

Les femmes, une valeur ajoutée ? Éléments de réponse.

C’est la science qui le dit !

Selon une étude datant de 2018 et publiée dans le journal scientifique “Food Quality and Preference”, les femmes seraient meilleures que les hommes en matière de dégustation de vin. Ces derniers auraient une réaction émotionnelle trop forte, les empêchant de bien distinguer les goûts et les odeurs. Le palais féminin serait plus perspicace à reconnaître les différences entre les notes. Alors messieurs c’est qui le patron ?

Un peu d’histoire pour expliquer les préjugés 

Durant l’antiquité, il était interdit aux femmes de boire du vin sous peine de mort. Au 18ème siècle, il n’était toujours pas très honorable de voir une femme un verre à la main, même dans les milieux bourgeois.

Cela s’expliquerait par le fait que le vin a depuis toujours une place particulière dans notre société où il est à la base de nombreux rites culturels et religieux. Sacralisé ou interdit, le sang de la vigne a toujours été associé aux hommes. Le sang des femmes, selon la légende ferait quant à lui tourner le vin … D’où le fait que les caves à vin n’étaient pas accessibles aux femmes lorsqu’elles avaient leur règles (…mais le reste du temps non plus !) 

De plus, certains hommes (avec beaucoup d’imagination, il faut bien l’avouer) y voient une allusion sexuelle lors du débouchage de la bouteille. Bref, les raisons de mettre les femmes à l’écart du vin sont bien farfelues vous en conviendrez.

Surtout quand l’on sait que si les romains et les grecs condamnaient à mort les pécheresses qui auraient succombé à l’appel d’une bonne bouteille, les femmes égyptiennes avaient une bonne descente en plus d’avoir aussi toute leur place dans les exploitations viticoles.

Au cours des siècles, d’autres femmes ont vu leur nom associé à de grandes pages de l’Histoire : Jeanne Pommery, Philippine de Rothschild ou encore la célèbre Veuve Clicquot.

CC Creative Commons

Elles ont vin sur vin

Pascaline Le Pelletier

Elle est la première femme a avoir été considérée dans le concours du meilleur sommelier de France. Elle est devenue “Meilleure Ouvrier de France” en 2018 et elle travaille désormais comme sommelière à New-York dans un étoilé. La classe !

Ophélie Neiman

Journaliste spécialisée dans le vin, et auteur de nombreux ouvrages à ce sujet, comme l’un des guides pour l’apprentissage d’œnologie. Des livres destinés aux femmes mais aussi aux hommes !

Delphine Aslan

Face au sexisme dans le milieu du vin, elle propose depuis plusieurs années des ateliers d’oenologie réservés aux femmes et aux gays. En créant l’association oenologouine, Delphine Aslan a voulu permettre aux femmes d’entrer dans le monde du vin en toute légitimité. Elle pointe du doigt les cours mixtes où les femmes et les personnes queers sont encore aujourd’hui moquées.

Honorine Auvray et Ambre Colovray

CC Creative Commons

Elles ont remporté le concours Tomorrow Wine et les 10 000 euros qui vont les aider à financer leur projet : ‘Viticult’her’. Une marque de vin bio produit par des femmes ! Bravo les filles !

La présence plus importante des femmes dans l’industrie du vin ces dernières années, semble av

oir apporté un vent de démocratisation et tend à changer les mentalités même là où tout semble impossible.

Récemment en Inde, où l’achat d’alcool par les femmes est légalement autorisé mais largement p

ointé du doigt par les hommes, un magasin de vins et spiritueux réservé à la gente féminine a ouvert ses portes. Il est né de l’initiative d’une femme pour les femmes.

Et si on s’ouvrait une bonne bouteille pour fêter ça ?

 

 

 

Article rédigé par Sarah Jamy.

My Little Saint-Tropez

French & Riviera Life Style

error: Content is protected !!
%d bloggers like this: